Anime, Guide Saisonnier »

Nouveaux anime; Hiver 2013

Par le 10 jan 2013 | |

Nouveaux Anime - Hiver 2013

 

Déjà une nouvelle saison d’anime qui s’amorce et, comme c’est l’habitude sur NihonQc depuis environ un an, des membres de notre équipe vous offrent un bref aperçu de quelques unes des nouvelles productions de cette saison d’hiver 2013, réalisées pour les ondes de la télévision nippone.

Pour commencer, voici la liste complète de ce qui s’en vient sous forme de grille (courtoisie de neregate.com):

Nouveaux Anime - Hiver 2013


AKB0048 Next Stage

Nous voici rendus à la deuxième saison de AKB0048, je vous en avais d’ailleurs déjà parlé dans notre « Guide saison printemps 2012 » que je vous invite à relire. J’avais bien aimé la première saison, sans que ce soit de quoi de vraiment bien spectaculaire, l’anime m’était suffisamment agréable à regarder pour que je le termine.

Côté chansons tirées du groupe AKB0048, j’ai bien aimé l’ambiance musicale, mais je m’attendais à ce qu’il y ait un peu plus de variété. J’imagine qu’on en aura de nouvelles dans cette deuxième saison.

J’ai bien aimé le feeling Macross lors des spectacles, j’ai par contre trouvé qu’il y avait beaucoup de CG et cela me paraissait étrange, mais j’ai fini par m’y faire. Visuellement, on reconnait bien le studio Satelight avec ses palettes de couleurs vives.

NDLR: La série va être disponible en simucast sur Crunchyroll (v.o.s.t.a.). 

[ par Kaze]


Chihayafuru 2nd SeasonChihayafuru 2nd Season

De nos jours, les adaptations en anime de manga de type Josei sont assez rares merci. Si on doit se réjouir lorsqu’une nouvelle production de ce genre voit le jour, lorsque l’une d’elle a même droit à une suite on se doit de célébrer! D’autant plus lorsqu’on parle d’une histoire qui tourne autour d’un jeu (certain vous diront que c’est un sport) qui mélange mémoire, réflexe, poésie, et une série de cartes à jouer… le karuta.

Si le jeu comme tel semble un peu bizarre au premier contact, la première saison originalement diffusée au Japon à la fin 2011 aura charmé suffisamment de fans pour justifier la production d’une sequel. Heureusement d’ailleurs, parce que s’il était fascinant de voir se développer le personnage de Chihaya et des autres membres de son équipe de karuta, à la fin on ne pouvait que constater qu’il restait un paquet de trucs en suspens au niveau de l’histoire. Voilà pourquoi je pense qu’avoir droit à une suite ici est une bénédiction.

NDLR: La série va être disponible en simucast sur Crunchyroll (v.o.s.t.a.).

[ par Fireaxe]


Haganai Next

Cet hiver marquera également le retour du  »Neighbor’s Club » et de ses membres. Ce club, qui regroupe quelques étudiants socialement retardés de l’Académie St-Chronica à la recherche d’amis, tentera de revenir en force après une première saison, selon moi, plutôt décevante. Malgré un cast assez intéressant, la première saison se perdait dans un scénario inexistant et des répliques peu convaincantes. La série reprend donc là où on s’était laissés (si on oublie l’OVA) et c’est justement à moment qu’elle prenait une tournure intrigante. Sans dévoiler quoi que ce soit aux lecteurs n’ayant pas vu la série originale, disons que des retrouvailles allaient changer la vie quotidienne du petit groupe. En plus de ça, un nouveau personnage fera son apparition et les relations entre les membres du  »Neighbor’s Club » vont commencer à changer… Pour le mieux? C’est ce que nous découvrirons prochainement!

 

[ par Falco]


Mangirl!

La première chose qu’on remarque c’est le titre qui porte à confusion. Il faut savoir que les Japonais aiment faire de jeux de mot poches et c’est le cas ici. Parce qu’il faut savoir que l’histoire focus sur une gang de filles qui veulent se partir un magazine de manga, d’où Mangirl.  Donc c’est un anime qui peut être intéressant pour ceux qui sont curieux à propos des dessous de l’industrie du manga. Quelqu’un qui serait fan de la série Bakuman par exemple, même si le présent anime à une tendance plutôt à la comédie avec un coté cute. D’ailleurs, c’est le même studio qui nous a offert Yuruyuri qui s’occupe de l’animation, donc grande similitude dans les dessins.

NDLR: La série va être disponible en simucast sur Crunchyroll (v.o.s.t.a.). 

 

 [ par Drenoss ]

 

 


MaoyuMaoyū Maō Yūsha

Dans un monde où la guerre déchire les peuples humains et démons, un héros parvient finalement à se rendre à la reine démon pour la détruire une fois pour toute. Il croit fermement que se faisant la guerre va s’arrêter. Par contre, la reine réussit à le convaincre de poursuivre une autre voie que son plan orignal, puisque, selon elle, subitement mettre fin à la guerre mènerait à un désastre complet. À première vue, on dirait que c’est un anime assez cérébral vu que l’histoire semble indiquer qu’il va y avoir beaucoup de discussion qui concerne des concepts socio-économiques. Dans un sens, on pourrait dire que ça se rapproche un peu de l’essence de la série Spice and Wolf. Aussi, par pure coïncidence (ou pas) c’est exactement les deux mêmes seiyuu de Holo et Lawrence qui ont les rôles des deux personnages principaux dans Maoyu.

NDLR: La série va être disponible en simucast sur Crunchyroll (v.o.s.t.a.). 

 [ par Drenoss ]


Minami-ke Tadaima

Enfin! Après quatre ans d’absence, les sœurs Minami sont de retour pour une quatrième saison. Inutile de vous dire qu’étant ma comédie slice-of-life préférée, c’est la série que j’attends avec la plus grande impatience. C’est donc avec un immense plaisir que nous retrouverons Chiaki (Minori Chihara), Kana (Marina Inoue) et Haruka (Rina Satou) dans leur quotidien, cette fois animé par Feel, studio nous ayant pondu un OVA plutôt sympathique en octobre dernier. Fidèles à leur habitude, c’est le trio principal qui chantera les opening et ending de la série. Minami-ke Tadaima sera assurément la comédie de l’hiver qu’il ne faudra pas rater et, malgré un nouveau directeur aux commandes de la série, on devrait certainement avoir un anime de qualité!

[ par Falco ]


Oreshura

Ore no Kanojo to Osanajimi ga shuraba sugiru

Oreshura (pour faire plus court) est une autre comédie romantique d’école tirée d’un light novel qui a eu droit à trois versions manga, dont une suite et un 4-Koma. C’est l’histoire d’un gars (Eita) qui veut entrer à l’Université nationale de médecine. Il ne veut rien savoir de la romance pour cette raison et aussi à cause du divorce de ses parents. Jusqu’au jour où Masuzu, la bishoujo aux cheveux d’argent de l’école, entrera dans sa vie. Chiwa, son amie d’enfance, ne laissera pas les choses aller ainsi sans se battre.

L’anime nous vient du studio A-1 Pictures (Anohana, Sword Art Online) et du même directeur qui a travaillé sur Usagi Drop, tous des animes que j’ai adorés. L’animation, qui a l’air d’être d’un moe aux couleurs claires, propres et légères, me semble agréable.

Côté seiyuu, on a un mélange de nouveau sang et d’habitués, comme Yukari Tamura, connue pour sa voix de Tenten dans Naruto et de Togame dans Katanagatari, ainsi qu’Hisako Kanemoto (Ika Musume)

NDLR: La série va être disponible en simucast sur Crunchyroll (v.o.s.t.a.). 

[ par Kaze ]


Sasami-san@Ganbaranai

C’est l’histoire de Sasami-san, l’hikkikomori, et de son frère Kamiomi qui doit s’occuper d’elle à cause de son extrême paresse. Si elle refuse de sortir de chez elle, Sasami-san demeure au fait de ce qui se passe dans la vie romantique de son frangin grâce à un outil bien spécial: son « Brother Surveillance Tool ». Les trois charmantes sœurs Yagami auront donc fort à faire pour avoir un peu d’intimité avec leur prétendant.

Même si encore une fois c’est le fameux Akiyuki Shinbo qui est à la tête du projet, le scénario sera l’œuvre de Katsuhiko Takayama (Dusk Maiden of Amnesia, Ga-Rei Zero, ef ~ a tale of memories). En tête d’affiche, on retrouve plusieurs seiyuus habituées aux séries produites par Shaft, notamment Chiwa Saito (Hitagi, Bakemonogatari), Ai Nonaka (Kyouko, Madoka Magica), et Kana Asumi (Yuno, Hidamari Sketch) qui jouera le rôle-titre. 

NDLR: La série a été licencée par Sentai Filmworks, et va être disponible en simulcast sur The Anime Network.

[ par Fireaxe ]


Tamako Market

Pour la première fois depuis AirKyoto Animation nous offrira une série lors de la saison d’hiver et une troisième en un court laps de temps (Hyouka, Chu2koi). Tamako Market est donc la nouvelle série de KyoAni est c’est probablement là que vous aurez votre dose de moe hebdomadaire. Tamako, étudiante, est la fille de parents propriétaires du magasin de mochi (gâteau de riz) Tama-ye, tandis que, par pur hasard, son ami d’enfance Mochizou, évidemment amoureux de Tamako, est le fils des propriétaires du magasin rival, Ooji-ya. Nous suivrons donc la vie de tous les jours de Tamako à travers les hauts et bas du magasin, mais également ceux de Mochizou, qui tentera inévitablement de séduire son amie. Cette production originale semble, avec la participation de Yukiko Hurigochi, rester dans le même style visuel que K-On! et Hyouka. Espérons simplement que KyoAni ne misera pas tout sur le moe et qu’elle saura diversifier sa série. Le casting principal, majoritairement composé de seiyuu effectuant leurs premiers pas, risque d’apporter un vent de fraîcheur. Un anime que les amateurs de cuteness n’auront sans doute pas le droit d’éviter!

NDLR: La série a été licencée par Sentai Filmworks, et devrait être disponible en simucast sous peu.

 [ par Falco]


Vividred Operation

Dans un monde futuriste et paisible, de supers ennemis inconnus viennent pour attaquer la Manifestation Engine (une machine créée pour régler un problème d’approvisionnement d’énergie).  Évidemment, tout le monde est désemparé et n’ont d’autre choix que de se tourner vers une arme de destruction massive pour se protéger:
Des petites filles de 14 ans dans des Battle Suit qui (tenez-vous bien) utilisent le pouvoir de l’amitié…

Aucune idée si ça va être fou raide ou complètement nul, apparemment c’est une équipe qui a un bon pedigree qui s’occupe de l’anime, même si ça peut sonner vraiment cliché à première vue. C’est le directeur de la série Strike Witches qui est le capitaine du bateau. pour Vividred Operation.

NDLR: La série va être disponible en simucast sur Crunchyroll (v.o.s.t.a.). 

 [ par Drenoss ]

 


Yama no Susume

Yama no Susume est un slice-of-life que je suis bien curieux de découvrir, surtout quand je sais qu’il nous vient du studio 8bit, qui a notamment travaillé sur les deux films de Macross Frontier. L’histoire tourne autour de deux amies d’enfance:
– Aoi, qui préfère rester à l’intérieur et qui fait de l’acrophobie.
– Hinata, qui aime les montagnes.

Elle décideront un jour de partir escalader une montagne afin d’y voir le soleil au sommet, comme elles l’ont déjà fait autrefois. Ce qui est intéressant ici, c’est que Yuusuke Yamamoto sera le directeur, soit le même gars qui était en charge de Welcome to the NHK, anime où l’on parlait d’hikkikomori, un autre phénomène de gens qui ne sont pas trop sorteux disons. Côté seiyuu, je suis bien content de retrouver Kana Asumi, connue pour ses rôles de Yuno dans Hidamari sketch et Taneshima Popura dans Working!. Elle prêtera sa voix à Hinata. La seiyuu de Mio Akiyama dans K-On! (Youko Hisaka) sera aussi de la partie. Bref, un anime qui s’annonce ben relaxe comme je les aime pour me détendre.

NDLR: La série va être disponible en simucast sur Crunchyroll (v.o.s.t.a.). 

 

 [ par Kaze]

 


Et vous, quelles séries allez-vous suivre?

9 réponses:

  1. Shadow8

     Bakumatsu Gijinden Roman et  Maoyu Maou Yushuu. Pour le reste, c’est  très décevant. C’est pire que l’hiver 2012  

  2. Shadow8

    Drenoss, je suis sûr que tu n’a pas eu trop de choix dans les animes proposé cette  hiver.

  3. Joossy

    Super intéressant les gars! La saison d’hiver est un peu bof, mais je vais tenter ma chance avec Tamako Market et Sasami-san@Ganbaranai. J’attend ma fin de session avec impatience !

  4. MidnighT-WolF

    Maoyu Maou Yushuu (vu que j’ai adoré Spice and Wolf) et Tamako Market sont dans ma mire pour le moment, mais comme à chaque saison je vais laisser quelques épisodes sortir avant de me lancer question de marathoner avant de tomber à un seul épisode par semaine.

  5. Tom

    vous avez pas parlé de Senyuu c’est dommage, ça dure 3 min comme ManGirl mais c’est très drôle et ça vient du studio Ordet (Black Rock Shooter)

  6. Liguinii

    Pas mal le header!
    Y a pas mal juste Chihayafuru que je risque de suivre un de ces jours. J’ai commencé la première saison après toutes les critiques positives que j’ai pu voir et c’est effectivement tres bon. Pour le reste, je verrai plus tard les commentaires.

  7. Aer

    « Aussi, par pure coïncidence (ou pas) c’est exactement les deux mêmes seiyuu de Holo et Lawrence qui ont les rôles des deux personnages principaux dans Maoyu. »
     
    Etant donné qu’il y a le même réalisateur et le même scénariste, je te laisse en tirer tes propres conclusions.

  8. Drenoss

    @Shadow : Oui j’ai effectivement eu de la misère cette saison-ci, un peu comme tout le monde.  En même temps, faut laisser une chance pis essayer des nouvelles affaires.
     
    @ Aer : Ta entièrement raison et pour avoir vu les deux premiers épisodes, je dirais que c’est pratiquement assuré d’aimer Maoyu si on était admirateur de Spice and Wolf à l’origine.  On a la même esthétique médiévale qui fessait le charme dans S&W.  Ça plus les conversations du duo principales qui rappel ben trop ce qu’on a vu dans le premier anime. 
    Ça va être bon…

  9. Fireaxe

    Y faut comprendre qu’on ne se limitera pas nécessairement à regarder que les séries dont on a parlé ici. Comme par exemple, jusqu’à maintenant j’ai regardé les premiers épisodes Chihayafuru 2 (excellent!), Love Live! School Idol Project (surprenament bon), et Minami-ke Tadaima (toujours aussi drôle). Un jour j’vais sûrement regarde Maoyu, mais comme j’ai pas encore vu Spice and Wolf, j’aurais l’impression de les regarder dans le désordre si je m’y mettais dès maintenant. Cette semaine j’vais m’assurer de regarder Sasami-san, dont j’ai entendu beaucoup de bonnes choses jusqu’à maintenant. Ça promet!

Laisser un commentaire

Se Connecter | S'inscrire (Facultatif)

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>