Auteur Sujet: Crise de la trentaine  (Lu 1694 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Crise de la trentaine
« le: 2 Février 2015, 17:17 »
0
Mon train de vie a pas vraiment changé non plus depuis longtemps et c'est un peu ça qui chicotte... J'avais le même raisonnement à 25ans, et même si là on est juste 5ans plus tard, la perspective change. Je ne dis pas que ça me chicotte dans le sens que je suis tanné de cette routine, au contraire, j'adore justement la vie rélax que j'ai depuis quelques années à faire ce que j'aime quand ça me tente, et à avoir les moyens de le faire (avec une job stable et payante, contrairement au passé où j'étais paumé de chez paumé)... Mais c'est justement parce que je réalise que le temps passe (le 30 dont tout le monde parle tant quand on en approche) que j'ai comme un éveil soudain à l'avenir.

Tu vas voir que moindrement en approchant la 30aine c'est un questionnement qui arrive tout seul malgré nous, surtout en ayant dans son entourage des chums qui commencent à se setter pour le restant de leur vie (en théorie), avec blonde ou femme même pour ceux qui se marient, les enfants, la maison, etc... Les photos d'enfants qui revollent de partout sur Facebook (et non Max je ne te vise pas :P, j'en vois des tas d'autres). Tu te rends compte que le temps n'est pas arrêté même si mentalement tu vis encore comme à 20ans, il file de plus en plus vite et les années ont l'air toujours plus courtes.

C'est un peu ça qui m'arrive en ce moment, c'est une passe que tout le monde a en général j'imagine et c'est le début de la transition où il faut trancher à savoir est-ce qu'on garde ce train de vie pennard (gaming, tv/animes, sorties/chums, etc) ou si on change notre fusil d'épaule pour fitter dans le moule et pour accomplir de quoi dans la société... Je sais que tout ça est possible pareil en se trouvant une blonde/femme geek, ce qui plusieurs ont la chance d'avoir, mais ce n'est pas mon cas dpeuis plusieurs années et j'avoue que je ne me force pas plus qu'il faut non plus pour "magasiner", mais ça c'est un autre débat/sujet...

Anyway je voudrais pas trop dévier le sujet, mais je suis curieux pareil d'avoir votre "2 cents" là-dessus Fireaxe et Kaze: la fameuse "crise de la trentaine". Vous qui avez justement un peu le même train de vie, pas de blonde ou enfant et passe-temps similaires (animes/gaming), comment le changement de décennie s'est passé et comme vous entrevoyez les prochaines années d'ici le 40.

Ok je part le sujet, j'en ait BEAUCOUP à dire mais comme ça va prendre trop de temps de tout dire en un seul post, je vais y aller par petites tranches au fur et à mesure que la conversation évolura, mais sache que je comprends parfaitement ce par quoi tu passe au travers.
« Modifié: 4 Juin 2015, 15:18 par Kaze »

Hors ligne MidnighT-WolF

  • Animetalhead
  • Ō - 王 (26)
  • *
  • Messages: 6184
  • Sexe: Homme
  • Animetalhead
  • Réputation: +97
    • Anime-Planet
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #1 le: 2 Février 2015, 18:21 »
0
Super ça, bien hâte d'en lire plus. Comme je disais je vois ça approcher et je le sais que c'est niaiseux comme angoisse, je sais que beaucoup de monde disent qu'à notre époque "30ans c'est le nouveau 20ans", mais je check ça pis ben après ça c'est 40, pis après ben c'est 50, et en regardant comment j'ai évolué dans les 5-10 dernières années (c'est à dire pas tant que ça de mon point de vue), je commence à me demander quel genre d'adulte (j'me considère même pas encore comme un adulte) je vais faire.

Ça me trotte tellement dans tête à travers tous mes autres problèmes que ça fait un sandwich pas cool. Je pensais déjà commencer à en parler avec mes chums, ceux qui traversent, ont traversé ou vont prochainement traverser comme moi le fameux 30. J'imagine que ceux qui sont casés justement vont probablement prendre ça comme un pet, mais c'est l'avis de ceux qui èrent présentement sans but comme moi qui m'intéresse un peu plus je dois l'avouer.

Mais bon tant qu'à avoir en quelque sorte abordé le sujet dans l'autre topic avec Fireaxe qui parlait des âges, je me suis dit pourquoi pas me lancer ici aussi.
"All we have to decide is what to do with the time that is given to us." -Gandalf

Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #2 le: 2 Février 2015, 18:54 »
0
Mon train de vie a pas vraiment changé non plus depuis longtemps et c'est un peu ça qui chicotte... J'avais le même raisonnement à 25ans, et même si là on est juste 5ans plus tard, la perspective change. Je ne dis pas que ça me chicotte dans le sens que je suis tanné de cette routine, au contraire, j'adore justement la vie rélax que j'ai depuis quelques années à faire ce que j'aime quand ça me tente, et à avoir les moyens de le faire (avec une job stable et payante, contrairement au passé où j'étais paumé de chez paumé)... Mais c'est justement parce que je réalise que le temps passe (le 30 dont tout le monde parle tant quand on en approche) que j'ai comme un éveil soudain à l'avenir.

Tout d'abord la question que tu devrais te pauser c'est: Es-tu bien avec ton train de vie actuel?
D'après ce que tu semble dire, c'est un oui.

Mais tu semble perturbé par ce que disent les autres:

(le 30 dont tout le monde parle tant quand on en approche) que j'ai

Je te comprends!

Les gens ont été conditioné que le bonheur s'était avoir un bon travail, une femme, des enfants, une maison avec un chien et mainteant le tout dernier téléphone portable et autres trucs. Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, mais sait un "bonheure" que l'on a généralisé dans une société de pensée unique ou la différence est encore aujourd'hui mal vu.

Combien de gens ont tout cela et ne sont toujours pas heureux?
BEAUCOUP!
Biensûr il a ceux qui le sont vraiment aussi.

Mais combien de gens que j'ai vu qui on fait des enfants et on suivi ce train de vie seulement pour bien paraître en société?
Malheureusement j'en ait vu plusieurs.

Avoir un enfant, il faut être capable de s'assurer qu'on pourra subvenir à ses besoin et il aura besoin d'amour.
L'amour c'est quoi?
C'est de l'attention!
Quand on dit qu'un enfant à manqué d'amour, de quoi a-t-il manqué?
D'attention!

Et aujourd'hui, vers quoi dirige t-on notre attention?
Le travail!
(vous pouvez rajouter d'autres choses: TV, sport, téléphone, etc...)

Même chose pour une blonde ou un chum! J'aime quand tu dit "magasiner" une blonde/chum, car dans notre sociéter, c'est plate à dire, mais c'est rendu ça (si on généralise).
Comme des personnes, (surtout les gars) qui vont sauter avec la première venue qu'ils vont prendre comme bouche trou, pour moi l'amour c'est pas ça, il joue plus le rôle du couple.
Pourquoi c'est gens agissent ainsi?

Par PEUR!

La peur c'est le contraire de l'amour et la peur conduit au côté obscure!

Il ne dirige pas leur attention à la bonne place ou sur la bonne personne au bon moment et souvent ils ne sont pas prêt. (y'a pas mal de cas par cas).

Le tout est de te demander ou est-ce que tu veux et que tu es prêt à diriger ton attention?
Tu veux toujours gamer, faire des sortie et tout en ayant une femme des enfants et une maison?
Le tout sera de savoir trouver le bon équilibre et la bonne personne, mais on ne s'en cachera pas, tu aura moin de temps pour faires certaines de ses choses.

Ce vers quoi tu dirige ton attention es ce que tu fais vivre.
Si tu as une blonde hyperdépendante et qui n'aime pas ce que tu fait, et bien tu risque de mal le vivre.
Si tu as des enfants et espère gamer avec eux plus tard et qu'il n'aime pas tu risque d'être deçu.

Avoir une blonde qui aime gamer, les animes etc, reste plus un fantasme de gamer, ça se peut, mais faut pas se faire de fausse illusion. Je vais te dire ce que je pense, ce qui compte pour moi avoir une blonde, il a au moin deux qualité qu,il faudra qu'elle ait absolument, le reste on verra:

1-une fille en qui je peux avoir confiance, car pour toute relation saine pour fonctionner est basé là-dessus
2-M'accepter tel que je suis et ça, ça viens avec ce que j'aime.

Je ne crois pas être là très exigent et si c'est deux point ne fonctionne pas mieux vaut voir ailleurs. Et ça ça marche dans les deux sens.


Tu vas voir que moindrement en approchant la 30aine c'est un questionnement qui arrive tout seul malgré nous, surtout en ayant dans son entourage des chums qui commencent à se setter pour le restant de leur vie (en théorie), avec blonde ou femme même pour ceux qui se marient, les enfants, la maison, etc... Les photos d'enfants qui revollent de partout sur Facebook (et non Max je ne te vise pas :P, j'en vois des tas d'autres). Tu te rends compte que le temps n'est pas arrêté même si mentalement tu vis encore comme à 20ans, il file de plus en plus vite et les années ont l'air toujours plus courtes.

L'herbe est toujours plus verte chez le voisin!
J'ai déjà lu un article sur le show off de facebook, pour bien paraitre (certaine couple famille parfois voulait juste bien paraitre dans la société ou encore au travail s'était bien vu d'avoir une maison et des enfants et croyez moi je sais de quoi je parle. C'est pas pour tout le monde encore une fois c'est une généralité. (Max je te connais à peine, mais je crois que tu es heureux avec ta famille de ce que j'ai pu voir, je te le souhaite en tout cas).

Mais comment de chicane j'ai entendu parler juste a mon travail venant de Facebook (y'a beaucoup de gens à mon travail et plusieurs son amis sur facebook, je vous laisse imaginer la suite).

C'est un peu ça qui m'arrive en ce moment, c'est une passe que tout le monde a en général j'imagine et c'est le début de la transition où il faut trancher à savoir est-ce qu'on garde ce train de vie pennard (gaming, tv/animes, sorties/chums, etc) ou si on change notre fusil d'épaule pour fitter dans le moule et pour accomplir de quoi dans la société.

Autre chose, à notre époque on continue de fonctionner sur l'ancien système désuet du dit bonheure, d'avoir femme, enfants, maison.
Les temps ont changé...et ça me rappelle une discution que j'ai eu avec deux amis/collègue du travail.
Avant à 30 ans ont avait déjà notre auto et notre maison (voir déjà payé), mais la vie de nos jours coute plus cher et on est "obligé" de s'acheter plus de trucs. On vit dans une société ou il est plus dur d'avoir du travail et où l'avenir est incertain.

La femme d'aujourd'hui ne reste plus seul à la maison avec les enfants, car seul il est difficile de joindre les bouts à moin d'avoir la chance d'avoir une bonne job. J'en connais même qui ont fait des enfants pour avoir des vacances. Certain ont fait des études et eu leur diplome et travail encore dans un petit resto ou au poste à gaz du coin, on vit dans une société qui à perdu ses repères.


Je sais que tout ça est possible pareil en se trouvant une blonde/femme geek, ce qui plusieurs ont la chance d'avoir, mais ce n'est pas mon cas dpeuis plusieurs années et j'avoue que je ne me force pas plus qu'il faut non plus pour "magasiner", mais ça c'est un autre débat/sujet...

Ah ça c'est du fantasme encore, ah que j'aimerais qu'il est un magasin pour ça avec une salle d'essayage!  :P
Un peu d'humour est toujours le bienvenue!

J'ai déjà discuté de ça, mais longtempson a vécu dans une société où c'était l'homme le maitre, mais là la roulette commence à tourner et la femme commence à prendre de l'impertance et petite à petit le monde devient de plus en plus yin que yang. C'est la femme maintenant qui a le mot finale si on va être en couple ou non (encore une généralité). une fille tomboy est une fille qui a une plus grande énergie yang que les autres. Un homme peut être femme en dedans et vice versa. la citation populaire ait qu'on a un 10% féminin.

Mais dans mon coin, dans mon trou c'est encore plus dur de trouver quelqu'un qu'une place comme MTL, pis pire on dirait que toute les femme otaku viennent de là. Pis Otaku ou pas on dirait que les filles bien dans mon coin sont déjà toute "Kaze" (oh le jeu de mot, je mériterais de m'en calisser une moi-même). Je ne suis pas super sorteux non plus, pis y'a pas ben de place pour sortir non plus et les bar ne semble pas le meilleur endroit pour trouver l'amour, je ne recherche pas vraiment une fille de bar, il me faudrait plus un saloon, pour avoir une fille de salon (ok vous pouver me frapper pour celle-là).


Anyway je voudrais pas trop dévier le sujet, mais je suis curieux pareil d'avoir votre "2 cents" là-dessus Fireaxe et Kaze: la fameuse "crise de la trentaine". Vous qui avez justement un peu le même train de vie, pas de blonde ou enfant et passe-temps similaires (animes/gaming), comment le changement de décennie s'est passé et comme vous entrevoyez les prochaines années d'ici le 40.

Je te dirais ça dans un autre post maintenant que j'ai parti le sujet et établi un contexte. Là on me réclamme depuis un bon moment (c'est quand même ma fête).

Hors ligne MidnighT-WolF

  • Animetalhead
  • Ō - 王 (26)
  • *
  • Messages: 6184
  • Sexe: Homme
  • Animetalhead
  • Réputation: +97
    • Anime-Planet
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #3 le: 2 Février 2015, 19:10 »
0
C'est sûr qu'en parlant de blonde geek je fabulais un peu, comme tu dis c'est l'utopie que les gens comme nous ont, et ce qui nous pousse à continuer à y croire c'est que des fois on en voit qui réussissent à les dénicher.

C'est pas tant ce que les autres pensent de moi qui m'importe dans mon désir de tout ça. Je le vois plus comme se créer un entourage immédiat avant qu'il ne soit "trop tard",  un entourage qui va nous suivre le restant de nos jours (et vieux jours)... Parce qu'on se cachera pas, nos parents, oncles, tantes, en ont moins à faire que ce qu'ils ont de fait, et dans mon cas comme je n'ai pas de frère/soeur, j'ai peut-être un peu la crainte de me ramasser seul un jour. Oui ok on a les amis et les bons chums ça reste longtemps, mais ce n'est pas exactement comme la famille. Je regarde ma mère qui a sa retraite en Avril prochain et je regarde mes oncles/tantes qui deviennent peu à peu grand-parents et qui trippent dans les partys de Noël avec leurs petits enfants, pis je me dis que (pas tout de suite on s'entend), j'aimerais bien offrir ce plaisir là à ma mère et en même temps ne pas être celui qui va stopper la lignée... Je peux dilluer ce feeling-là en profitant du fait d'être oncle de quelqu'un, je suis enfant unique à la base et bien que j'ai un demi-frère, il a genre 20ans de moins que moi donc les enfants pour lui c'est encore loin :P ...

C'est sûr qu'à me lire drette-là on peut penser que je veux absolument des flos bientôt, mais c'est pas le cas, c'est juste une partie des questionnements que je me fais depuis quelques mois.
"All we have to decide is what to do with the time that is given to us." -Gandalf

Hors ligne Blacknight

  • Ninja - 忍者 (19)
  • ****
  • Messages: 1373
  • Sexe: Homme
  • Collectionneur compulsif !!!
  • Réputation: +52
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #4 le: 2 Février 2015, 19:23 »
0
J'vais sortir une expression qui peut paraître mal vu, mais : MAUDIT FLOTS À MARDE!

Je dis ça, car ma copine et moi ça fait 10 ans que nous sommes ensemble et vu la société d'aujourd'hui, notre manque de finance, notre manque de temps, nos fatigues, nos peu de sorties, notre bien être à 2 (ben à 4 si on compte mon chien et mon chat, haha), on a fait le choix de ne pas avoir d'enfants!!

Du côté de mon père, ma mère et ma soeur ils trouvent ça ben correct, c'est notre choix et notre vie! Mais ô diable que c'est mal vu sur le reste de la plupart de ma famille (ma grand-mère, certains oncles et tantes). LAISSEZ-NOUS DONC VIVRE! On est bien comme ça! C'est pas de l'égoïsme, c'est un choix! Un choix de BIEN-ÊTRE!!! (ne pas confondre avec BS ; bien-être social..  :hihihi).

Si on ne sent pas le besoin d'avoirs de flots car on est heureux comme on est, THAT'S IT! J'me sens-tu obligé de m'acheter une Lamborguini parce que ça flash pis ça botte des culs aux yeux des autres? NON! Vous allez me dire qu'un char pis un enfant c'est pas la même chose, mais vous voyez l'portrait...

La société nous dicte quoi avoir l'air, quoi faire et comment vivre! Bullshit! Je ne suis pas la toute dernière mode, je ne suis pas les émissions 'IN' de la télé', je n'ai pas le cellulaire dernier cris (j'ai MÊME PAS de cellulaire), je suis MOI-MÊME! J'ai 32 ans, j'me sens bien, j'ai encore un coeur d'enfant pis chu heureux comme ça avec ma blonde (qui elle aussi pense la même chose que moi sur tous les plans soit dit en passant).

Bref ; c'était MY TWO CENTS!  :awesome

Anime-Planet.com - anime | manga | reviews

Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Re : Re : Crise de la trentaine
« Réponse #5 le: 2 Février 2015, 19:59 »
0
Super ça, bien hâte d'en lire plus. Comme je disais je vois ça approcher et je le sais que c'est niaiseux comme angoisse, je sais que beaucoup de monde disent qu'à notre époque "30ans c'est le nouveau 20ans", mais je check ça pis ben après ça c'est 40, pis après ben c'est 50, et en regardant comment j'ai évolué dans les 5-10 dernières années (c'est à dire pas tant que ça de mon point de vue),

J'ai vu du monde qui n'avait pas évoluer dans la vie et crois moi tu n'appartiens pas à ce groupe.


je commence à me demander quel genre d'adulte (j'me considère même pas encore comme un adulte) je vais faire.

On appelle ça des "adulescent"!  :P
Et ne te demande pas quel genre d'adulte que tu va faire, mais quel personne tu va être, que tu es.
Tu es quelqu'un de bien Midnight (à moin que chaque fois qu'on se soit vu tu ait fait du gros show off, mais je sais lire à travers ça et c'est pas ce que j'ai vu).

C'est plate à dire mais, on vit dans une société où avoir passe avant être et c'est pour ça que l'être s'est fait avoir.

C'est plate à dire mais, on vit dans une société ou paraitre est plus important qu'être et s'est pour ça qu'il à tant de "mal être", c'est ce que j'entend par être.

Pour être il faut d'abord naitre!

Ça me trotte tellement dans tête à travers tous mes autres problèmes que ça fait un sandwich pas cool. Je pensais déjà commencer à en parler avec mes chums, ceux qui traversent, ont traversé ou vont prochainement traverser comme moi le fameux 30. J'imagine que ceux qui sont casés justement vont probablement prendre ça comme un pet, mais c'est l'avis de ceux qui èrent présentement sans but comme moi qui m'intéresse un peu plus je dois l'avouer.

Première chose, ne te fait pas de peur plus que nécessaire (je te dit ça mais je pense au même chose), ce genre de pensée nous rend malade et ne fait que nous pourrir la vie et parfois une maladie peux de mal être peut retomber sur nous physiquement. je me demande si c'est pas justement lié à ta santé justement, ça y'a juste toi qui peux vraiment savoir. Mais bon ça c'est un autre sujet de discution.

mais c'est l'avis de ceux qui èrent présentement sans but comme moi qui m'intéresse un peu plus je dois l'avouer.

Qui èrent sans but...
Tu dis ça, mais souvent je repense à cette scène du film La Matrice.

Quand Morpheus rencontre Neo qui lui dit s'il retourne il sait qu'elle vit il l'attend, la petite routine sans but, va falloir que je le réécoute pour le retrouver.

Une petite histoire à propos des choix que l'on fait et de l'attention, avec deux scénario différents.

1-Un gars à MTL était perdu et se promenait dans les rues en cherchant sa destination sur son téléphone durant son trajet, il croisa une fille en continuant à chercher sur son téléphone et retrouva sa route.

2-Un gars à MTL était perdu et se promenait dans les rues en cherchant sa destination, il rangea son téléphone son téléphone et durant son trajet, il croisa une fille à qui il demanda la route et se retrouva avec son numéreau de téléphone.

On a tous des choix difficile à faire!



Quel pilule choisira-tu?


Je vais essayer de faire un bon post cette nuit ou d'ici quelques jours.





Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Re : Re : Crise de la trentaine
« Réponse #6 le: 2 Février 2015, 20:21 »
0
J'vais sortir une expression qui peut paraître mal vu, mais : MAUDIT FLOTS À MARDE!

Citer
- Le mariage, c'est comme un cercueil et chaque enfant est un nouveau clou
Homer Simpsons!  :P



Je dis ça, car ma copine et moi ça fait 10 ans que nous sommes ensemble et vu la société d'aujourd'hui, notre manque de finance, notre manque de temps, nos fatigues, nos peu de sorties, notre bien être à 2 (ben à 4 si on compte mon chien et mon chat, haha), on a fait le choix de ne pas avoir d'enfants!!

Avoir des enfants c'est une responsabilité, plusieurs pense d'abord à EUX en fesant des enfants.
Déjà que dit-on la Terre est surpeuplé (plus mal géré et pas assez conscientisé tant qu'à moi).
Dire qu'il avait un époque ou on avait une terre pour faire des enfants, mais là on vit sur Terre et il faut se taire.

Du côté de mon père, ma mère et ma soeur ils trouvent ça ben correct, c'est notre choix et notre vie! Mais ô diable que c'est mal vu sur le reste de la plupart de ma famille (ma grand-mère, certains oncles et tantes). LAISSEZ-NOUS DONC VIVRE! On est bien comme ça! C'est pas de l'égoïsme, c'est un choix! Un choix de BIEN-ÊTRE!!! (ne pas confondre avec BS ; bien-être social..  :hihihi).

Maudit que je l'ai rit!  :D

Si on ne sent pas le besoin d'avoirs de flots car on est heureux comme on est, THAT'S IT! J'me sens-tu obligé de m'acheter une Lamborguini parce que ça flash pis ça botte des culs aux yeux des autres? NON! Vous allez me dire qu'un char pis un enfant c'est pas la même chose, mais vous voyez l'portrait...

On est fait pour se comprendre!










Hors ligne Blacknight

  • Ninja - 忍者 (19)
  • ****
  • Messages: 1373
  • Sexe: Homme
  • Collectionneur compulsif !!!
  • Réputation: +52
Re : Re : Re : Crise de la trentaine
« Réponse #7 le: 2 Février 2015, 20:30 »
0
On est fait pour se comprendre!

Merci !  :cute

Anime-Planet.com - anime | manga | reviews

Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #8 le: 3 Février 2015, 00:21 »
0
Excuse, j'avais pas vu ton post avant Blacknight.

C'est pas tant ce que les autres pensent de moi qui m'importe dans mon désir de tout ça. Je le vois plus comme se créer un entourage immédiat avant qu'il ne soit "trop tard",  un entourage qui va nous suivre le restant de nos jours (et vieux jours)... Parce qu'on se cachera pas, nos parents, oncles, tantes, en ont moins à faire que ce qu'ils ont de fait, et dans mon cas comme je n'ai pas de frère/soeur, j'ai peut-être un peu la crainte de me ramasser seul un jour. Oui ok on a les amis et les bons chums ça reste longtemps, mais ce n'est pas exactement comme la famille. Je regarde ma mère qui a sa retraite en Avril prochain et je regarde mes oncles/tantes qui deviennent peu à peu grand-parents et qui trippent dans les partys de Noël avec leurs petits enfants, pis je me dis que (pas tout de suite on s'entend), j'aimerais bien offrir ce plaisir là à ma mère et en même temps ne pas être celui qui va stopper la lignée... Je peux dilluer ce feeling-là en profitant du fait d'être oncle de quelqu'un, je suis enfant unique à la base et bien que j'ai un demi-frère, il a genre 20ans de moins que moi donc les enfants pour lui c'est encore loin :P ...

C'est sûr qu'à me lire drette-là on peut penser que je veux absolument des flos bientôt, mais c'est pas le cas, c'est juste une partie des questionnements que je me fais depuis quelques mois.

Tu viens exactement de parler de ce que je considère comme étant ma plus grande peur (pire que la peur de mourir). Je vois tout le monde vieillir autour de moi et j'ai l'impression d'être le seul qui à "stallé" là, quand j'ai eu mes retrouvailles de l'école, tout le monde avait vieillis et il en avait même qui était déjà chauve, moi j'étais encore le même que sur ma photo des finissants.

Mon père à l'air moin en forme que son père dans ses dernier jours, il a déjà toute la tête blanche et a du mal à respirer, je le sens fatigué. Vous ne pouvez pas savoir comment je redoute le jour de la mort de mes parents. Je me suis toujours senti comme un étrangé qui a infiltré cette famille, mais ça reste ma famille. J'ai un frère, mais depuis quelques années, j'ai l'impression d'être enfant unique, car il reste de plus en plus enfermé alors que plus jeune il me suivait partout.

Tu parle de te créer un entourage aussi, mais n'est tu pas parti resté vivre avec Smash?
Quand tu as parlé de ça, sérieux je t'enviais. J'ai aussi été resté en appart avec un ami avec qui j'étais souvent (on était 3) et il avait une grande complicité entre nous, mais je me suis embarqué dans un histoire de fou, y'a eu une histoire d'amour qui a fini là aussi, ma chienne venait de mourir un peu avant et quand je suis parti de chez moi je m'entendais pas bien avec mon père je suis parti sur un coup de tête la journée même (rien de préparé, prévu et calculé comme à mon habitude je suis parti drette su l'coup).

Ça l'a fait tout un chock à mon père et depuis il a changé, car j'étais pu là. Sinon vite de même, j'ai été mêlé à des histoires de fous, je reste fou, mais c'est une période de ma vie que j'aborde peu et jamais trop en détail, même pour des choses que je devrais me vanter (y'a quand même eu de bon moments). Bref pour certaines raisons, j'ai eu un choix difficile à faire et j'ai dû retourner chez mes parents. J'avais perdu mon travail (enfin pas vraiment c'était saisonier, j'y reviendrai tantôt), pis j'ai eu des problèmes d'argent (et ce n'est pas car j'étais irresponsable ou que je ne savais pas géré mon argent), en plus à l'époque j'avais mon char à payer.

Bref à ce moment j'ai du faire un ménage dans mes fréquentations et dans ma vie et je me suis "coupé" de la société, on peut presque dire que je suis devenu hikikomori avant même de savoir ce que s'était. Mon travail j'étais bien dedans, j'étais chauffeur de lift, des collègues que j'appréciais une bonne boss avec laquell je me suis fâché pour un stupide mal entendu, ou j'étais prêt à lâcher ma job si elle ne changeais pas (et j'avais vraiment besoin d'argent, mais j'ai mes principe), au final elle à reconnu ses tord et après on s'entendait super bien (bien que plus tard j'ai démissioné pour d'autres raisons et que ça ce soit terminé amicalement avec une bonne poignée de main).

Officiellement j'ai quitter mon travail parce que je m'étais trouvé une meilleur job à temps plein et plus payante, mais bien que ce soit vrai, officieusement il a aussi autre chose derrière ça, je devais passer à autres chose et il avait aussi un ami du gars avec qui j'ai resté qui travaillais là. Il a même failli accidentèlement me tuer, ça aura pu être quelqu'un d'autres, ma boss à assisté à la scène. je ne lui en veut pas, il a eu de la chance que j'ai su comment réagir et rapidement (je garde cette histoire pour une autre fois peut-être).

Bref j'ai changé de job et ce fut le bon move, mais juste avant quand je suis retourné chez mes parents j'étais sur le chomage je gaganis plus sur le chomage que si je me saurais trouvé une nouvelle job, ça m'a fait du bien c'est une pause qui est arrivé au bon moment, sauf une fois ou j'ai accepté une jobine à mon travail pour du nettoyage dans une autre partie de la shop, j'avais pas le coeur au travail et j'appréciais pas trop la boss de la place, ça l'a durée une ou deux semaine seulement. C'est par après je crois que j'ai pu soufflé et j'ai pu jouer à plusieurs RPG et que je t'ai un peu mieux connu Midnight sur le forum La-coche quand on a joué au Tales of sur PS1 en même temps, jamais j'aurais cru que 4 ans plus tard on se verrait pour vrai (on s'était pas trouvé en 2010), ni même qu'on serait les pionniers de ce forum.

Pour en revenir à la nouvelle job qui à remplacé celle-ci, j'y suis pu, ils ont coupé notre shift et pire encore, ils nous ont fait croire que c'était temporaire, j'avais utilisé tout mon chaumage pour ma job d'avant et j'étais trop fière pour me mettre sur le BS. Encore des problèmes d'argent. Mais ce ne fut pas une erreur d'aller là en regardant avec du recule. En passant, la fille que je vous parlait et qui s'est sucidé l'an passé, travaillait là avec moi on voyageait ensemble.

Ensuite j'ai trouvé une job dans une épicerie qui déménageait ou rénovait, ça l'air qu'il avait besoin de moi que pour ce moment. Après pour la première fois j'ai fait affaire avec une agence de travail qui me trouvait de petits boulos bouche trous ici et là allant de 2 mois à une ou deux journée, voir quelques semaines, je me suis même retrouvé à travailler dans un cirque ou j'ai assisté aux répétitions. Jusqu'à ce que je me retrouve à travailler où je suis. par le bouche à oreilles j'avais entendu dire que c'était dur travailler là, mais une fois là, je me suis dit que y'avait rien là j'avais connu pire et que ceux qui disait ça était des gens qui ne voulait pas vraiment travailler et je suis finalement revenue à ce que j'ai fait le plus souvent, à travailler avec les lift. Je classe et ordonne les trucs avec aussi et ça peut paraître nono, mais avec ma collection de jeux/anime/manga/figurines, j'ai réalisé que j'aimais faire ça. Y'a ben des trucs relié à mon travail que je pourrais parler, mais ce n'est pas le sujet.

Bref une fois que j'ai vu que j'avais une certaine stabilité avec mon travail et que mon histoire avait cicatrisé, malgré que la cicatrice soit toujours là. Je m'étais toujours dit que pu jamais j'irais en apparte avec quelqu'un sauf si un jour je trouvais l'amour. On resterait un peu ensemble en apparte voir si ça peut marcher et ensuite on se pognerait une maison. Seul je ne pourrais pas, enfin si, mais je ne vivrais que pour payer ma maison, ça me couterait 2 fois (même 4 fois) plus cher, j'aurais personne avec qui en profiter, je serais plus seul et j'aurais plus de corvé, oui ça paraitrait mieux mais je serait plus mal.

Pis là tant à toujours un smath qui va venir te faire la morale:
-Pourquoi t'a pas de blonde?
-Pourquoi tes encore chez tes parents
-et blablabla

Souvent c'est gens sont frustré de leur vie et se sentent mieux en te rabaissant que se soit volontaire ou pas et ça leur procure un sentiment de supériorité leur donnant l'impression qu'il ont réussi (biensûr), tu as aussi ceux qui son vraiment heureux, mais juste innocent et conditionné à penser ainsi car il ne savant pas ce par quoi tu passe à travers, qu'il n'ont pas suivi un certain cheminent, car trop pris par leur travaillle, famille, TV, etc...

Ils ne réalisent pas que pour une personne seul ça coute deux fois plus cher, en plus maintenant les deux travaillent, donc deux fois plus de revenu, donc 4 fois plus avantagé pour vivre, bon mettons 3 fois, vu qui faut que les 2 mangent.

A l'amour j'y pense constament, mais on dirait que y'a comme une malédition qui est collé à moi, je pense ben être correct à quelque part, puisqu'on m'a déjà déclaré sa flamme, mais ça fait un maudit boute, ça pas fonctionner.

Y'a une amie quand j'étais plus jeune que je pourrais considéré de premier vrai amour (j'avais 13 ans). Elle est morte à mes 14 ans, j'ai assisté à son enterrement. Je me rappelle encore les derniers moments où je l'ai vu que j'ai passé en boucle encore et encore dans ma tête. Ça dû pas pas m'aider, déjà que j'étais gêné.

Y'a la fille dont je vous ait parlé quand j'étais en appart, on a travaillé ensemble, et j'étais tombé en amour par dessus la tête, crime j'avais hâte d'aller travailler, juste pour la voir, même si on sortait ensemble après la job les fin de semaine et qu'on voyageait ensemble. J'en ait jamais parlé à ma famille, j'étais en appart du moin vers la fin à ce moment, quoique ma mère à déjà parlé au téléphone avec.

Parlant de téléphone à cette apparte le téléphone sonnait sans cesse, j'entrerai pas dans les détails, mais depuis j'ai une certaine "phobie" des téléphones, je m'en sert le moin possible et je ne décroche pratiquement plus quand ça sonne et que je ne sais pas c'est quoi.

J'ai connu les deux extrème, sortir fêter à fond que ce soit dans les bars ou pas et rester seul tranquille par la suite. J'aime encore boire un peu de temps en tant, mais j'ai pas besoin de ça pour être heureux ou m'en donner l'illusion afin de m'y réfugier, quand je bois c'est parce c'est raisonable et que je le veux bien.

Souvent je pense aussi quand je serais vieux et que je vais mourrir à qui je vais remettre mes truc et mon argent, je veux pas que ça aille au gouvernement, j'aimerais avoir des enfants ou neveux/nieces pour leur laisser mon héritage. J'ai encore moin espoir d'avoir un neveux/nieces mainteant. Aussi mon père est du genre à s'acheter des meubles et tout plein de trucs et tout gardé (t'as des choses de mes grand-parents, pis d'un bord ma mère avait pas de frère et soeur donc on a tout eu), la maison et la remise ressemble à un vrai entrepot. je ne pense pas que j'aurais la force de m'occuper de tout ça avec mon frère quand ils ne seront plus là, des meubles c'est gros et encombrant et pas facile à se débarrasser. En plus on a un chalet que je n'ai pas les moyen de payer, il est loin, le gaz est cher et j'ai pu vraiment de raison d'aller là, c'est pu comme c'était et ma famille (qui vient de là) sont tous mort, parti, même chose pour mes amis. J'aime cette endroit rempli de bon souvenir, mais c'est loin de tout, mon père l'a rénover, la dernière fois qu'il a eu de grosse rénovation de cette ampleur, mon grand-père était encore là. Là mon père l'a fait isolé (toute une histoire encore).

Pas plus tard que l'an dernier je checkait les site de vente de maison dans mon coin, y'a toujours les maisons pas trop grandes pour couple ou personne seul, mais si j'ai une maison pour but de trouver l'amour et avoir des enfants, je peux pas gaspiller avec ce genre de maison qui déjà vaut chère avec intérêts de marde. Ici quand je ne suis pas là y'a la sécurité que je me fasse pas volée, d'ailleurs à ma première vrai job, des bandits se sont introduit chez nous la nuit (je ne dormait pas, je jouais au GBA), toute une histoire, mais ils se sont fait attrappé sans rien voler, par contre ils ont brisé la porte neuve que mon père venait tout juste de changer.

Tu sais, bien que je me considère très différent, l'un de mes grand rêves est tout ce qu'il a de plus ordianire. Avoir une maison avec ma femme pis un ou deux enfants, pis d'avoir une pièce (voir le sous-sol ou une partie), réservé pour le gaming/anime/figurine/etc... Avec un travail que j'aime et qui peux me permettre de vivre dans des conditions humaines, avec quelques bon amis proches ayant les mêmes intérêts que moi et que tout aille pour le mieux avec ma famille et ce dans la santé.

On vie dans une société basé sur le cul, mais juste de pouvoir me collé sur le divan en regardant un bon film serait assez pour me combler, je ne sais pas si Fireaxe aime la romance et le yuri pour ça, mais à quelque part je pense que ça y contribu, car on y retrouve des amours pur et innocent et non malsain.

Le problème est que je suis pas non plus le gars qui va aller crier sur le toit à une fille que je l'aime, je dois savoir si la fille est libre, stable, fiable, je dois la connaitre au minimum. Pour dire à quelqu'un que tu l'aime tu dois connaitre sufisament cette personne, sinon ce serait mentir. Le coup de foudre ce n'est pas de l'amour, l'amour ça se construit avec le temps passé ensemble, encore une fois c'est de l'attention. de plus c'est plus dur de trouver une fille rendu à la trentaine, car les filles bien semblent tous déjà en couple et quand elle ne le sont pas, y'a l'ex pis les flo de l'ex, dans une histoire pas réglé et en plus de nos jours les jeunes se lancent avec le premier venu de plus en plus tôt. Pis ta la t'a ton emplacement géographique, si t'es pas à bonne place su l'a map (dans un trou) ça l'aide vraiment pas. car tu connais tout les ex du village (bon j'exagère).

Bon je suis un peu fatigué je continue une autre fois.


Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #9 le: 28 Avril 2015, 18:59 »
0
Alors ou en est-tu rendu dans ton cheminement?


Hors ligne MidnighT-WolF

  • Animetalhead
  • Ō - 王 (26)
  • *
  • Messages: 6184
  • Sexe: Homme
  • Animetalhead
  • Réputation: +97
    • Anime-Planet
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #10 le: 28 Avril 2015, 22:17 »
0
C'est un combat de tous les jours je te dirais, certaines journées tout va bien, d'autres je réfléchis... J'essais de me rentrer dans tête depuis des semaines la philosophie bien simple "vivre l'instant présent et en profiter" au lieu de penser à qu'est-ce que je vais faire quand X ou Y événement va arriver.

J'ai un genre d'obsession/fixation sur le vieillissement, je regarde le monde autour de moi, ce qu'ils étaient, ce qu'ils sont devenus, ce que je vais devenir. J'essais de regarder ceux plus vieux, ceux de mon âge, voir où ils sont rendus, je me compare avec ceux qui commencent à fonder des familles et je désespère, pis je me compare avec ceux qui passent la 30aine exactement comme la 20aine à vaquer à ce qui leur chante (gaming, loisirs, etc) et je me rassure...

Un combat de tous les jours bref.
"All we have to decide is what to do with the time that is given to us." -Gandalf

Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Re : Re : Crise de la trentaine
« Réponse #11 le: 28 Avril 2015, 23:14 »
0
C'est un combat de tous les jours je te dirais, certaines journées tout va bien, d'autres je réfléchis... J'essais de me rentrer dans tête depuis des semaines la philosophie bien simple "vivre l'instant présent et en profiter" au lieu de penser à qu'est-ce que je vais faire quand X ou Y événement va arriver.

C'est bien de savoir apprécier l'instant présent. Ceux qui ne savent pas l'apprécier et travaille comme des fous pour se mettre de l'argent pour plus tard, souvent ne vivent même pas dans l'instant présent et comme demain est toujours à venir...

J'ai un genre d'obsession/fixation sur le vieillissement, je regarde le monde autour de moi, ce qu'ils étaient, ce qu'ils sont devenus, ce que je vais devenir. J'essais de regarder ceux plus vieux, ceux de mon âge, voir où ils sont rendus, je me compare avec ceux qui commencent à fonder des familles et je désespère, pis je me compare avec ceux qui passent la 30aine exactement comme la 20aine à vaquer à ce qui leur chante (gaming, loisirs, etc) et je me rassure...

Un combat de tous les jours bref.

Je suis mal placé pour te dire ce qui suis vu qu'il m'arrive de le faire parfois également, mais je vais le dire pareille. On ne devrait pas se comparer avec les autres, mais seulement avec soi-même. Dans notre société, on nous appréhend à se comparer, à compétionner les un contre les autres, plus jeune c'est à l'école et plus tard c'est au travail et sans oublier la télévision qui est là pour nous dire comment on devrait vivre. Tout cause le mal être dans notre société et plus particulièrement pour ceux qui ne font pas partie du moule.

C'est temps-ci de mon côté j'ai du mal à bien profiter de mon temps libre car plusieurs trucs me trotte dans la tête et j'ai l'impression que ma petite routine ne mène à rien, comme si je n'étais pas à ma place. D'ailleurs j'ai commencé à regarder les sites de ventes de maison, mais je me pose toute sorte de questions vu que je suis seul, est-ce le bon choix, laquelle prendre (imagine un comba à la BRS qui se livre dans mon esprit).  :P


Hors ligne Blacknight

  • Ninja - 忍者 (19)
  • ****
  • Messages: 1373
  • Sexe: Homme
  • Collectionneur compulsif !!!
  • Réputation: +52
Re : Re : Crise de la trentaine
« Réponse #12 le: 29 Avril 2015, 09:35 »
0
je me compare avec ceux qui commencent à fonder des familles et je désespère, pis je me compare avec ceux qui passent la 30aine exactement comme la 20aine à vaquer à ce qui leur chante (gaming, loisirs, etc) et je me rassure...

La phrase qui tue mon cher!!!

C'est le plus difficule qui j'ai dû faire pour moi-même... ARRÊTER DE COMPARER!

Maintenant que j'ai fais la paix avec ça, chui le gars le plus heureux du monde...

Ne jamais se comparer aux autres... Jamais... Tu reste TOI-MÊME, tu fais TA vie un point c'est tout! ;)

Anime-Planet.com - anime | manga | reviews

Hors ligne MidnighT-WolF

  • Animetalhead
  • Ō - 王 (26)
  • *
  • Messages: 6184
  • Sexe: Homme
  • Animetalhead
  • Réputation: +97
    • Anime-Planet
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #13 le: 29 Avril 2015, 10:31 »
0
Le problème c’est ça aussi, avoir des choses qui nous trottent dans la tête. Dans mon cas les loisirs (tv, gaming, etc.) réussissent encore à me faire penser à autre chose, trop bien même… Ça me donne une routine tellement bien ancrée que je ne vois plus le temps passer, et c’est ça qui fesse, les 5-6 dernières années ont passées en un clin d’œil. Ma grosse crise vient de là, je vois cette routine aller trop bien et j’essaie de faire le point sur ma vie, sur ce que j'ai accompli et sur ce que je pourrais faire d’autre pour agrémenter/briser le rythme un peu.

Mes années passent dans le temps de le dire, c’est travail, fins de semaines, vacances d’hiver, vacances d’été, et on recommence, pis comme je fais pas mal toujours les mêmes choses bah l’âge commence à m’effrayer. Y’a surement plein d’activités que je pourrais faire, des voyages que je pourrais vivre, de roadtrips ici et là (parce que je ne suis jamais sorti du pays et à peine de la province), des loisirs que je pourrais découvrir, mais on dirait que je n’ai pas le guts ni la motivation d’entreprendre les démarches pour arriver à ces choses, par peur, par manque d’expérience, par procrastination. Il me manque les coups de pied nécessaires à réaliser ça, tsé un chum me dirait « je planifie un petit voyage à X endroit ou telle ou telle activité », j’embarquerais probablement direct, mais j’arrive pas à être plutôt celui qui proposerait ces activités à mes chums, parce que de toute façon ils ont déjà ce genre de projets avec leur blonde / petite famille.

On me dit que c’est ça les crises de trentaine et quarantaine, on fait le point et on réalise que le temps passe et qu’on pourrait faire plus.

Là je me demande, est-ce que je dois travailler à fond pour réaliser certains projets avant qu’il soit trop tard, ou est-ce que ma routine me convient vraiment au point où je peux continuer comme ça et peu à peu mettre ces idées de côté, ou encore saupoudrer ma routine de quelques projets pour assouvir ma soif de changement…

Pis là, ce questionnement prend le bord dès que je m’installe devant un bon jeu ou une bonne série, et c’est le retour à la case départ chaque fois…
"All we have to decide is what to do with the time that is given to us." -Gandalf


Hors ligne MidnighT-WolF

  • Animetalhead
  • Ō - 王 (26)
  • *
  • Messages: 6184
  • Sexe: Homme
  • Animetalhead
  • Réputation: +97
    • Anime-Planet
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #15 le: 29 Avril 2015, 20:55 »
0
J'en ai déjà lu pas mal t'inquiètes.
"All we have to decide is what to do with the time that is given to us." -Gandalf

Hors ligne MidnighT-WolF

  • Animetalhead
  • Ō - 王 (26)
  • *
  • Messages: 6184
  • Sexe: Homme
  • Animetalhead
  • Réputation: +97
    • Anime-Planet
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #16 le: 3 Juin 2015, 16:22 »
0
Eh bien voilà, j'y suis depuis ce matin! Je me pince encore et je réalise que je suis toujours en vie comme hier. En plus j'ai pondu un texte de la mort sur Facebook qui a suscité beaucoup de réactions de mon entourage, je pourrais dire que je ne recherchais pas vraiment l'attention et que c'était plutôt "penser tout haut", mais ce serait mentir. Juste le fait d'avoir sorti ce texte aujourd'hui m'a fait du bien, un peu comme quand je parlais de mes soucis dans ce topic, et en plus les commentaires récoltés sont la cerise sur le sunday.

Toune du jour, cheesy à souhaits :P :

"At first I was afraid, I was petrified...

...

I know I am still alive.
I got all my life to live, and I got all my love to give,
I will survive, hey hey!"


"All we have to decide is what to do with the time that is given to us." -Gandalf

Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #17 le: 3 Juin 2015, 17:11 »
0
Bonne fête pour tes 30 ans Midnight!  :P



(je l'ai joué pour vrai juste avant avec mon ocarina)  :P

Ne t'en fait pas fait pas avoir 30 ans, c'est comme 2012,
c'est pas la fin du monde.  :P
« Modifié: 3 Juin 2015, 17:45 par Kaze »

Hors ligne Shadow8

  • Idea of evil
  • Shōgun 将軍 - (22)
  • ****
  • Messages: 2593
  • Sexe: Homme
  • Berserk et moi c'est pour la vie
  • Réputation: +33
0
Ça se fête avoir trente ans, mais au final cela ne changera pas grand chose du moins ce que je pense.

Bonne Fête!
Je suis idea of evil!

Hors ligne Kaze

  • Tennō - 天皇 (27)
  • *
  • Messages: 10886
  • Booyah!
  • Réputation: +73
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #19 le: 10 Juin 2017, 13:04 »
0

Hors ligne MidnighT-WolF

  • Animetalhead
  • Ō - 王 (26)
  • *
  • Messages: 6184
  • Sexe: Homme
  • Animetalhead
  • Réputation: +97
    • Anime-Planet
Re : Crise de la trentaine
« Réponse #20 le: 16 Juin 2017, 12:25 »
0
J'avais pas eu le temps de regarder encore, mais j'avoue que c'était un bon petit vidéo avec des trucs tout à fait vrais haha :P .
"All we have to decide is what to do with the time that is given to us." -Gandalf